Explorer's Club Site

Le 25ème anniversaire de Disneyland Paris

J’ai pu découvrir le week-end dernier les nouveautés du 25ème anniversaire de Disneyland Paris et j’en suis globalement sorti avec une impression très positive ! Du coup, un petit avis sur tout ce que le parc...

alien covenant affiche

Alien Covenant

Alien Covenant est plutôt bien réalisé, Ridley Scott n’étant pas un manche. Les acteurs sont plutôt bons. Le sound design est excellent. Mais putain, ce que le scénario est con. J’ai littéralement passé deux heures...

get out affiche critique

Get Out

C’est dur d’apprécier un film quand ça fait 3 mois qu’on se le fait hyper par des chanceux ayant pu le découvrir en Amérique du Nord. C’est dur d’apprécier un film quand tu rentres...

les gardiens de la galaxie 2 affiche

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

Le premier Gardiens de la Galaxie nous a tous un peu pris par surprise. La liberté dont disposait James Gunn détonnait parmi le catalogue de films très formuliques des Marvel Studios. Du coup, la...

corporate poster

Corporate

J’ai vu pas mal de gens sur Twitter décrivant Coporate comme un « superbe trailer coup de poing » ou « un film poignant ». Bizarre, j’utiliserais plutôt un autre mot en -ant pour le décrire. Corporate n’est...

Life

J’ai eu peur. J’ai eu peur mais pas assez pour ne pas remarquer les défauts de Life. Déjà, ça commence avec un plan séquence qui est autant bien foutu qu’inutile. Et l’on peut en...

Power Rangers (2017)

Quand j’étais petit, je détestais Power Rangers. Je trouvais que c’était très cheap et ridicule (ça ne m’empêchait pas de regarder Pokémon ou DBZ, notez). Je partais donc avec un a priori négatif sur...

a bras ouverts raciste

A bras ouverts

Que dire d’une comédie qui n’est pas drôle au point d’oser la réplique « Mais oui ce sont des roms, pas des CD-ROM » ? Que dire d’un film filmé comme un téléfilm, sans recherche ni...

gangsterdam affiche

Gangsterdam

Oui, comme vous l’avez lu partout, Gangsterdam est un film problématique. Homophobe, sexiste, et raciste, comme le film le précise lui-même en présentant l’ami du héros, Durex (ho ho ho, quel humour, quel finesse,...